• Le vent....un personnage pour nos récits?

    Le mystérieux vent de Narbonne

    Pour beaucoup d'entre vous, le vent narbonnais a propagé l'incendie.

    Le cers avait un sens particulier pour les Romains. Voici un court extrait de Wikipedia:

    "Pendant l’Antiquité, le CERS était le vent le plus connu pour sa violence dans la province narbonnaise. Les Romains le considéraient comme une divinité . Ils étaient sûrs qu’il permettait de corriger l’humidité et d’assainir l’air. La salubrité de la ville de Narbonne, entourée d’étangs, était due au CERS. Pour cela, ils avaient bâti un Temple à la gloire du dieu Circius. Ils lui faisaient des sacrifices alors qu’il avait déraciné des arbres et emporté les toitures, car ils considéraient que plus il était violent, plus il purifiait l’air. "

     

    Le vent peut jouer un rôle essentiel dans vos nouvelles, vous pouvez l'utiliser pour créer une ambiance particulière, le faire revenir, être lancinant, toujours présent...ceci, dès le début de vos textes ! Il peut servir de toile de fond, au point d'être presque l'équivalent d'un personnage. Vous pouvez ainsi lui prêter des émotions, des caractéristiques et pourquoi pas, comme les Romains en faire une divinité!

    Je vous donnerai très bientôt des extraits de textes, dans lesquels le vent joue un rôle essentiel. De nombreux écrivains ont pris le vent pour toile de fond de leurs oeuvres...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter